Fondateur

ALİ GEDİKOĞLU est né en 1965 à Antalya en Turquie.
Il s’est installé en France à partir de 1983.

Ali GEDIKOGLU s’est engagé activement dans la vie associative en 1985. Il a été choisi pour occuper des fonctions importantes au sein d’organisations associatives régionales de premiers plans. Ali GEDIKOGLU a été très inspiré par le fonctionnement des associations de migrants de divers horizons qui étaient soutenues par des financements publics pour leurs activités sociales et culturelles tout en étant présentes dans de nombreuses plateformes. Dès lors, il était clair qu’il fallait quitter le fonctionnement traditionnel et entretenir de bonnes relations avec les autorités françaises.

Il a été à l’initiative de la création de l’association « Jeunes-Turcs » à Belfort (cette terminologie n’est en aucun cas en relation avec l’expérience négative du mouvement du même nom qui sévissait à l’aube de la création de la République turque).
Cette association a recueilli un certain nombre de bons résultats sportifs, ce qui fut à l’origine de la création d’une fédération d’associations du même type. Cette fédération prit le nom de COJEP (Conseil de la jeunesse pluriculturelle) France en 1993. À partir de cette date, l’une des activités principales de COJEP France fut l’organisation de colonies et de séjours de vacances. Cette activité qui a été poursuivie jusqu’en 2002 a vu le passage de milliers de jeunes au sein du réseau.

En 1998, Ali GEDIKOGLU rompait définitivement les liens avec son fonctionnement au sein des organisations communautaires traditionnelles et opta pour l’indépendance totale du mouvement cojépien. Il décida d’être le moteur de la transformation du COJEP. COJEP France, qui jusque lors était replié sur lui-même allait passer à un fonctionnement transparent, ouvert sur l’extérieur et totalement libéré des mouvements politiques ou communautaires tout en étant capable de tracer son propre chemin.

Gedikoğlu comprit que les personnes originaires de Turquie choisissaient de s’installer durablement et définitivement en France. Il partagea ce constat avec son entourage en ajoutant que COJEP devait jouer un rôle majeur dans cette nouvelle situation. Désormais, cette idée qui trouva un écho important offrait de nouveaux horizons au mouvement cojépien.

La Participation Démocratique ainsi que ses corollaires qui limitaient la participation effective, l’Egalité des Droits, la Lutte contre les Discriminations et la Citoyenneté devinrent la priorité de COJEP.

En 2003, Ali GEDIKOGLU œuvra pour la création de COJEP International.

En 2005, il léguait ces responsabilités sur le plan national aux Coordinations Régionales qui venaient de voir le jour.

Les membres actifs depuis 25 ans, qui ont été présents dans toutes les étapes de l’évolution du mouvement forment aujourd’hui le Conseil de Présidence.

En parallèle, les jeunes qui ont intégré le mouvement ont su apporter vitalité, énergie et savoir-faire. Grâce à cela, le mouvement avança plus vite vers ses objectifs. Chacun avait la possibilité de prendre des initiatives au sein de Cojep. De nouvelles structures virent le jour dans des domaines divers et variés tels que le social, l’économie, la culture ou l’éducation.

Bien ancré dans les pays d’Europe Occidentale, COJEP se tourna vers l’Est et se développa dans les Balkans, le Caucase, le Moyen-Orient et l’Eurasie.

C’est à partir de cette période que Cojep se concentra sur les activités internationales. De nombreuses activités ont été réalisées avec le Conseil de l’Europe, l’ONU, le Parlement Européen, l’OSCE, l’UNESCO, en Turquie et dans les Balkans.

Grâce à ce travail COJEP construisait de solides relations diplomatiques et internationales. COJEP International obtenait des statuts spécifiques au Conseil de l’Europe, à l’Unesco et aux Nations Unies et entretenait des relations privilégiées avec les autres institutions intergouvernementales.

Ali GEDIKOGLU à travers son leadership, sa capacité d’organisation, de coordination, de gestion et de propositions de projets, influença le chemin que suit COJEP depuis un quart de siècle. Sa motivation constante et sa volonté à toujours obtenir des résultats sont devenues les principales caractéristiques de COJEP.

En parallèle, Gedikoğlu a été le Réalisateur et le Producteur d’un documentaire sur les Turcs de France. Il a été les producteurs des émissions hebdomadaires « Fransa Günlügü – le quotidien en France » et « Muhabir özel – correspondant spécial » sur la chaîne turque TRT.

Ali Gedikoğlu est actuellement Président de COJEP International.

Il est marié et père de trois enfants.